skip to Main Content

De toutes nos forces : un film à voir !

Cette semaine, nous vous proposons sur notre blog de parler de mobilité, mais de manière un peu différente. Vous en avez certainement déjà vu quelques extraits, le film De toutes nos forces de Niels Tavernier est sur vos écrans de cinéma depuis ce mercredi 26 mars 2014. Mettant en scène un jeune acteur en situation de handicap, ce film offre un coup de projecteur sur le quotidien d’une personne à mobilité réduite, avec une belle histoire entre un père et son fils qui ne manquera pas de vous faire couler quelques larmes …

Une vraie leçon de vie, une victoire sur la mobilité

La critique de film est un peu éloignée de notre métier chez Handynamic, mais nous ne résistons pas au plaisir de vous présenter celui-ci qui nous a vraiment plu, et pour lequel nous avons fourni une voiture accessible en fauteuil roulant en location.

Affiche du film De toutes nos forces

De toutes nos forces raconte l’histoire d’un adolescent en situation de handicap, rejeté par son père depuis son enfance et qui en souffre terriblement. Un jour, l’idée lui vient de lancer à son père un défi sportif, lui qui collectionna les succès en sports d’endurance dans sa jeunesse. Le fils souhaite participer au triathlon Ironman de Nice en duo avec son père ! Pour ceux qui ignorent ce qu’est un triathlon et la distance Ironman, il s’agit d’une épreuve hors normes dans laquelle les concurrents doivent parcourir 3,8 km en natation, 180 km en vélo et 42 km en course à pied. Autant dire que le défi est de taille …

Je n’irais pas plus loin dans l’histoire du film, préférant vous laisser la découvrir devant les écrans, mais je souhaite relever quelques points qui m’ont vraiment touché dans ce film. Tout au long des 1h30 d’images, nous sommes plongés dans le quotidien de Julien qui est infirme moteur cérébral (IMC), dans la vie comme dans la fiction. Nous découvrons ainsi son mode de vie, aussi bien à la maison que dans son centre d’accueil de jour. Prise des repas, toilette quotidienne, relations avec les amis et la famille, rien n’est laissé au hasard et le réalisateur nous offre un regard réaliste sur la vie d’une personne à mobilité réduite.

Évidemment, le regard des autres est un peu caricaturé, mais finalement pas si éloigné que ça de la réalité. Quelques scènes font sourire, mais dénoncent au fond le manque de considération à l’égard des personnes en situation de handicap.
Si vous êtes sportifs, les scènes tournées pendant le triathlon de Nice vous donneront la chair de poule, tant les plans sont magnifiques et l’effort surhumain bien filmé.

Je précise également que ce film est tiré d’une histoire vraie, l’aventure de Dick et Rick Hoyt dans les années 80.

De toutes nos forces est donc notre coup de cœur de la semaine, et nous vous invitons vivement à aller le voir si vous souhaitez passer un bon moment !

Cet article comporte 1 commentaire
  1. Bonjour à vous tous qui me lira ici. Je suis la maman d’une petite fille de 8 ans maintenant. Elle est née sans les mains et les pieds. Actuellement nous sommes en France pour qu’on lui fasse un appareillage des membres inférieurs. Nous étions venues depuis le mois de janvier 2014 et nous sommes dans le centre de réeducation de Pomponiana à Hyères. C’est long mais nous voulons atteindre le but de notre voyage puisque nous avons fait 22000 km depuis la Nouvelle-Calédonie. Oui, j’imagine le courage fourni par le fils comme par le père dans le film, rien que de vous lire ici, j’ai déjà les larmes aux yeux. Je me vois avec ma fille le parcourt que nous avons fait ensemble jusqu’à maintenant. Je peux vous dire que ce n’est pas facile surtout quand elle me dit « tu n’es pas ma mère »,c’est vrai je l’ai adopté alors qu’elle n’avait que 4 jours. Peut importe les petites choses négatives qui nous arrivent mais ce qui compte pour moi c’est l’amour que nous avons l’une pour l’autre tout le reste du temps et pour longtemps. J’aurais voulu l’emmener voir ce film mais bon, comment ? et où ? Tant pis, nous penserons fort à ce jeune garçon, pour son combat pour vivre et arrivée à son but final. J’imagine que vers la fin du film c’est la joie de se retrouver et surtout reprojeter des aventures en commun vers des nouveaux horizons. Ce jeune à vraiment de la chance de se faire connaître à travers le film mais il porte bien la flamme de la victoire de toutes les personnes comme lui et comme ma petite « Alofamamao » qui veut dit « Aimer de loin » que j’avais tout simplement dédié à ses parents biologique. A vous tous qui nous lirons ici, je vous envoie les encouragements et mes remerciements à ce site qui nous a permis de nous faire connaitre dans ce bas monde. Avec tout nos amitié, ma fille et moi vous envoyons ce que nous avons de meilleurs, l’AMOUR et l’ENTR’AIDE FRATERNEL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top