skip to Main Content

Handynamic a 14 ans ! Pierre Folliot, l’un des fondateurs, raconte les moments forts.

Handynamic 14 Ans Une

Le 29 novembre dernier, Handynamic fêtait ses 14 ans (déjà !). Petit retour d’expérience par l’un des fondateurs de l’entreprise, Pierre Folliot.

Bonjour Pierre ! Alors qu’Handynamic a fêté ses 14 ans la semaine dernière, pouvez-vous nous rappeler comment est née la société ?

Bien sûr. Handynamic est née en 2006, lors d’une rencontre entre 3 amis : Sylvain, Cédric et moi-même. Nous travaillions initialement dans une même entreprise, un loueur de véhicules. Au fur et à mesure de nos échanges, nous avons eu cette envie de nous associer pour pleinement nous consacrer à l’offre de services pour les personnes à mobilité réduite. Handynamic est née dans un tout petit bureau (17m²) en face de la maternité Jeanne de Flandres à Lille, dans un Bio Incubateur. Il n’y avait même pas de place pour 3 bureaux, juste pour 2 et une petite table !

Avez-vous des souvenirs particulièrement marquants ?

Oui ! La première fois qu’un journaliste de la Voix du Nord nous a interviewé, il nous a demandé « Mais où sont vos véhicules, votre atelier ? » ? J’étais bien embêté, j’avais beau tout avoir dans la tête et quelques plans et schémas sur mon ordinateur, c’était le début et on n’avait pas grand-chose. Fort heureusement, on nous avait prêté un véhicule aménagé et on a donc pu faire une photo devant cette voiture accessible qui ne nous appartenait même pas !

Vous souvenez-vous de votre premier client ?

J’allais justement y venir car il fait partie des souvenirs marquants. Le premier client d’Handynamic, mes associés et moi-même ne l’oublierons jamais je pense. Il s’agissait d’un monsieur d’un certain âge, environ 75 ans. Il avait vu ce fameux article dans la Voix du Nord, qu’une nouvelle entreprise se créait et se spécialisait dans le domaine des véhicules pour les personnes handicapées.

Bien qu’il ait eu du mal à nous trouver puisqu’on était dans un immeuble, il est tout de même venu jusqu’à nous en partant de Valenciennes. Il avait fait de la route. Ce monsieur était particulièrement embêté, une société lui avait vendu une voiture et un aménagement qui n’étaient pas du tout adaptés au handicap de son enfant (il s’agissait d’un siège pivotant alors que l’enfant ne pouvait pas se transférer). Il se trouvait dans une situation de détresse.

C’est ce jour-là qu’on a compris que notre rôle premier était d’aider et de conseiller les personnes un peu perdues vis-à-vis de leur situation et qui ne savent pas comment faire. Avec nos expériences passées à Sylvain, Cédric et moi-même, nos idées, notre travail de recherche sur toutes les possibilités qui existaient, on savait que la meilleure solution pour son fils était qu’il puisse voyager à bord de son fauteuil roulant. Le papa pensait ça pourtant impossible…

Rencontrer cette famille nous a fait réaliser à quel point des personnes pouvaient avoir besoin d’aide, et que la première mission d’Handynamic était alors le conseil d’expert. Je me souviens de la joie de ce monsieur quand il a réussi à monter son fils dans le véhicule en toute simplicité, ça a été pour nous une rencontre qui venait comme une confirmation de notre vocation. C’était vers ça qu’on voulait aller, comme un coup de foudre, et ça a donné la raison d’être de l’entreprise.

 Si je comprends bien, vous n’étiez pas encore certains de vous orienter vers la vente de voitures aménagées handicap ?

En fait, au tout début on souhaitait devenir fournisseur pour plusieurs sociétés de transport public, pour faire des minibus aménagés. On savait qu’il y aurait peut-être de la demande pour les particuliers en situation de handicap. Mais on pensait s’y intéresser un peu plus tard et essayer dans un premier temps de faire de la quantité, du volume auprès des sociétés de transport.

Et puis, tout naturellement, on a accueilli et les évènements qui surgissaient sur notre chemin et répondu aux différentes sollicitations, et au début on a eu surtout des demandes de particuliers. Ça ne faisait pas parti du « business plan » de départ, mais on a été touché par chaque rencontre. Comme on trouvait une solution à chaque fois, il y a eu du « bouche à oreille » et c’est ce qui nous a aidé et permis de nous développer. Ces premières rencontres ont vraiment été fondatrices !

14 ans plus tard, comment se porte Handynamic ?

14 ans après, on se réjouit quand on regarde dans le rétroviseur. On réalise qu’on est plus de 65 Handynamiciens et qu’il existe plusieurs agences (Lourdes, Rennes, Lyon), des ateliers qui emploient beaucoup de personnes ainsi que des points relais location. On est très fier et heureux d’avoir rendu service à de nombreuses personnes en situation de handicap, mais surtout d’en avoir embauchées ! C’est une belle victoire, notamment quand on pense à Camille, Pascal, Olivier, Malik et tous ceux qui nous ont rejoint et qui sont porteur d’un handicap, quel qu’il soit.  

Quels que soient les personnalités, les handicaps, les postes occupés, on arrive à travailler tous ensemble. On a également remarqué à quel point la contribution de chacun et le fait de collaborer avec des personnes plus fragiles apportaient du positif à Handynamic. Ça nous pousse à prendre soin les uns des autres, à sortir de notre zone de confort. Nous les associés en premier, et on souhaite que ce soit de même pour tous les salariés d’Handynamic. Il ne faut jamais perdre de vue que ce qui nous fait grandir et devenir plus humain, c’est de prendre soin des plus fragiles, de prendre soin les uns des autres. C’est peut-être ce qu’il y a de plus beau dans notre histoire et ce qui fait qu’on est toujours là au bout de 14 années. On a encore plein de projets et il n’y a pas de raison pour que ça s’arrête.

Pourriez-vous nous raconter quels sont les moments forts d’Handynamic, pour vous ?

J’ai le cœur qui bat à chacun de nos séminaires où toute l’équipe Handynamic est réunie. Partir 2 jours au « vert » pour vivre quelque chose de fort, de la cohésion, un bel esprit de famille. On y est tous attaché. Rester aussi proches les uns des autres alors qu’on devient de plus en plus nombreux est un vrai (mais beau) défi. Chaque séminaire est unique, comme chaque personne l’est. De belles choses se produisent à chaque fois et c’est ce qui me fait d’autant plus replonger dans l’aventure. Sans oublier qu’avec mes associés, on partage la même foi. C’est une chance et ça nous permet de prendre du recul sur la vie et l’avenir de l’entreprise. C’est une richesse qui nous rend plus unis et plus forts dans nos décisions.

Quelles sont les valeurs partagées au sein de l’entreprise?

Avec mes associés, on a mis 1 an et demi à rédiger une charte qu’on a affichée dans nos bureaux, pour les salariés et associés d’Handynamic. Cette charte constitue ce qu’il y a au plus profond de nous et qu’on voulait inscrire dans les murs d’Handynamic, ce qu’on voulait partager avec chaque personne. Dessus se trouve notamment la raison d’être de l’entreprise : faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite et simplifier le quotidien des accompagnants. On y trouve aussi 7 valeurs qui sont la confiance, l’accueil, l’écoute, l’esprit de service, le professionnalisme, la subsidiarité et le partage. Ces valeurs se travaillent tous les jours bien sûr, elles sont à cultiver pour continuer de grandir professionnellement, et surtout personnellement. L’état d’esprit avec lequel on évolue dans l’entreprise est vraiment important.

Très bien, merci beaucoup pour ces belles paroles Pierre. Espérons que cet état d’esprit puisse perdurer aussi longtemps que possible !

Si vous avez apprécié cet article, n'hésitez pas à laisser un commentaire ou abonnez-vous au flux RSS pour être informé des prochaines publications dans votre lecteur favoris.
Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top