skip to Main Content

Renault Grand Kangoo HappyAccess, une nouvelle voiture accessible à découvrir

Dans le monde des voitures accessibles, le Renault Kangoo fait à la fois figure de star et de dinosaure ! En effet depuis 1997, date de sa première commercialisation, sa déclinaison accessible en fauteuil roulant rencontre un franc succès. Il faut dire qu’à l’époque des premiers Kangoo, la concurrence n’était pas très affutée, et le ludospace de Renault offrait pour la première fois aux familles ou aux professionnels la possibilité de voyager avec une personne à mobilité réduite dans une vraie voiture. En ce début 2014, face à la concurrence du Volkswagen Caddy Maxi par exemple, la dernière mouture des Kangoo se propose également en version rallongée, pour offrir plus de place aux familles nombreuses. Présentation …

Cinq vraies places assises permanentes, mais un petit décaissement arrière

Bien connu sous sa forme compacte, le Kangoo s’allonge ici de 48 centimètres, ouvrant de nouvelles perspectives d’aménagement handicap. En effet, le reproche le plus courant qui est adressé au Kangoo accessible en fauteuil roulant est son manque de places assises, puisqu’il ne peut recevoir au maximum que deux sièges à l’arrière. Les familles nombreuses se retrouvent ainsi vite au complet, ce qui les oblige à s’orienter vers un véhicule plus grand.

Découvrez le Renault Grand Kangoo handicap

C’est à partir de ce constat que le Renault Grand Kangoo a vu le jour, ainsi que sa version HappyAccess accessible pour un passager en fauteuil roulant. Grâce à cette longueur importante, le Grand Kangoo peut recevoir jusqu’à 5 passagers assis, et un passager en fauteuil roulant qui prend place à l’arrière. Cette version du Kangoo vient ainsi directement concurrencer le Volkswagen Caddy Maxi handicap, qui offre le même type de prestations.

L’aménagement du Grand Kangoo porte la signature HappyAccess chez Handynamic, car il est équipé d’une rampe d’accès repliable dans le coffre, qui vient recouvrir le décaissement arrière quand on ne l’utilise pas. En effet, le plancher arrière est rabaissé d’une vingtaine de centimètres pour permettre à un passager en fauteuil roulant de voyager confortablement. Le système breveté Ergoramp® est ingénieux, et plutôt simple d’utilisation même si les manipulations ne paraissent pas intuitives au premier abord. Quand la rampe est positionnée à l’horizontale au dessus du décaissement, il faut tirer un coup sec pour la débloquer, puis la faire coulisser sur ses rails pour la remettre à la verticale. Il suffit ensuite d’actionner une grosse poignée pour la déployer, et s’en servir comme accès pour un passager en fauteuil roulant. C’est fluide et ça fonctionne bien !

Le passager à mobilité réduite s’avance, et nous découvrons une autre petite astuce au moment d’attraper les sangles d’arrimage avant. Nul besoin d’aller les chercher tout au bout du décaissement, ces sangles sont aimantées au sol juste au bord de la rampe, parfaitement accessibles ! Voilà un étirement du dos déjà évité …

Le Grand Kangoo HappyAccess

Une fois à l’intérieur, le passager en fauteuil roulant bénéficie d’un bel espace confortable et bien fini. La hauteur intérieure permet à la quasi totalité des personnes à mobilité réduite de rentrer, tout comme la largeur qui frise les records en terme d’accessibilité. Seule ombre au tableau à ce chapitre, la longueur du décaissement est un peu juste. Avec 122 cm, les fauteuils roulants les plus volumineux ne rentreront pas dans le Grand Kangoo ! Mais si on considère qu’il s’agit plutôt d’une voiture familiale, on peut imaginer que la plupart des passagers en fauteuil roulant qui y voyageront seront des enfants …

Le Grand Kangoo HappyAccess vu de l'intérieur

A l’épreuve de la route, nous avons relevé sur les quelques kilomètres parcourus un confort de suspension correct, une insonorisation à l’arrière dans la moyenne, mais un moteur très bruyant pour les passagers avant, notamment sur autoroute. Avec son poids forcément en hausse par rapport à la version classique du Kangoo, le moteur DCi de 90 cv est un peu à la peine … Nous vous conseillons vivement d’opter pour le 110 cv si vous vous éloignez régulièrement de la ville.

En ce qui concerne le tarif, c’est la bonne surprise. Le Grand Kangoo propose donc 6 places dont un passager en fauteuil roulant, pour un budget environ 10 % inférieur à un Volkswagen Caddy Maxi, qui offre certes plus de confort et des motorisations plus puissantes. Cette version du Kangoo offre ainsi une alternative plus économique, qui ravira les familles nombreuses dont le budget n’est pas illimité …

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page dédiée du Renault Grand Kangoo handicap HappyAccess, et regardez la vidéo ci-dessous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top