skip to Main Content

Handicap et permis de conduire, les démarches

Pouvoir se déplacer où bon nous semble n’est pas uniquement réservé aux personnes valides. Être une personne en situation de handicap ne veut pas dire rester chez soi et attendre patiemment qu’un membre de sa famille ou un ami puisse venir nous chercher pour sortir de chez soi… Et souvent, pour se déplacer, l’idéal, voire l’indispensable dans certains cas, c’est de posséder son permis de conduire. Ce passeport pour l’indépendance et les sorties est envisageable pour de nombreux types de handicap. Aujourd’hui nous avons décidé de revenir sur les conseils et démarches à suivre pour obtenir un permis de conduire adapté.

Des examens en fonction du handicap

Il existe une multitude de formes du handicap, le permis de conduire adapté ne peut donc pas se contenter d’un examen généraliste pour les personnes à mobilité réduite. L’aptitude au permis de conduire est donc étudiée en fonction de 4 types principaux de handicap : physique, visuel, auditif et mental (ou cognitif). D’autres troubles peuvent engendrer une incapacité partielle ou totale à conduire et sont à étudier par les professionnels de la conduite et de la santé.
Dans le cas d’un handicap moteur, il est très souvent nécessaire d’aménager la voiture pour la rendre accessible à la conduite. Il peut s’agir par exemple d’installer un cercle accélérateur sur le volant avec un frein principal à main pour une personne qui n’aurait plus l’usage de ses jambes.
Pour une personne malvoyante, c’est le niveau d’acuité visuelle (évalué par un ophtalmologue) qui détermine la capacité à conduire selon un seuil minimum défini.
Les troubles de l’audition ne sont pas incompatibles avec la pratique de la conduite, sauf avis contraire il est tout à fait possible de passer son permis de conduire grâce à des épreuves adaptées.
Et enfin, pour les personnes présentant un handicap mental, c’est un professionnel du milieu médical qui devra déterminer si la personne est capable de conduire en toute sécurité pour elle et pour les autres.

permis_conduire_adapte

Passer son permis ou le rendre valide suite à un handicap

Tout d’abord, il y a deux situations de départ à prendre en compte, soit la personne possède déjà son permis de conduire et doit le faire évoluer pour qu’il corresponde à son handicap survenu après l’obtention initial du document; soit la personne en situation de handicap souhaite accéder à la conduite pour la première fois. A noter que chaque conducteur doit s’assurer de son aptitude à conduire, il est responsable de cette vérification et doit faire les démarches nécessaires.
Il y a une première étape commune à ces deux cas, la prise de rendez-vous avec la Commission médicale de la préfecture de son département. Cette dernière regroupe deux médecins chargés de définir si la personne est apte à conduire et les aménagements nécessaires.
Ensuite, si le candidat possède déjà son permis de conduire, inutile de repasser toutes les épreuves (c’est déjà une bonne nouvelle !). Il faut prendre rendez-vous avec un agent du bureau de l’éducation routière de sa Direction départementale interministérielle qui déterminera si l’aménagement du véhicule est adapté et si le conducteur le maitrise suffisamment bien pour pouvoir circuler en toute sécurité.
Si au contraire le candidat n’a encore jamais passé son permis de conduire, avec l’accord de la commission médicale, il pourra se rapprocher d’une auto-école qui propose des véhicules aménagés selon les recommandations de la commission.

Tout le monde en route et soyez prudents !

renault_megane_location_conduite_handicap

Cet article comporte 4 commentaires
  1. Bonjour j aimerais connaitre les aides financières à l acquisition du permis ainsi que les associations qui le permettent (mdph apf?)sachant que la mdph rechigne à m aider pour les démarches malgré un savs.faut -il un apport et a t’on le droit aux prêts pour l obtention du permis? merci de votre blog il m est très utile

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. En ce qui concerne le financement de votre permis de conduire adapté, vous pouvez peut-être vous adresser à l’AGEFIPH si vous le passez dans le but d’obtenir un emploi. La MDPH ne vous financera pas le permis de conduire car elle est destinée uniquement aux aides matérielles ou humaines, et le permis de conduire sort de son champ d’action.
      Pour faire un prêt, nous vous suggérons de vous adressez à votre banque qui pourra certainement vous proposer des solutions de financement, comme le permis à 1 € par jour exemple.
      J’espère que vos démarches aboutirons à quelque chose de concret.
      Bon courage !

      Antoine, Handynamic

  2. bjr,j’ai déjà le permis ,mais ne plus conduire les pédales ,je voudrais savoir ou m’adresser pour l’aménagement de ma voiture et quels sont les frais merci je suis prés de Metz salutation

    1. Bonjour,
      Pour l’aménagement de votre voiture, vous pouvez vous adresser à la société Pimas qui est spécialisée dans l’aménagement du poste de conduite et dispose d’un large réseau en France. Vous pouvez contacter le point Pimas le plus près de chez vous en cliquant sur le lien suivant : http://www.pimas.fr/pimas-entreprise/reseau
      Bonne continuation et bonne route !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top