skip to Main Content

L’histoire de Rodolphe pour illustrer la campagne de la sécurité routière

Il est coutume de dire que les images valent mieux que de longs discours, les différentes campagnes de la sécurité routière le prouvent régulièrement. En 2008, lorsque la détention d’un kit « triangle + gilet » est devenue obligatoire, on se souvient tous de la photo de Karl Lagerfeld en gilet jaune, avouant le côté inesthétique de cet accessoire tout en insistant sur son utilité en cas d’accident ou de panne. Autre campagne marquante, avec une vidéo cette fois, celle de ce début d’année mettant en scène différentes personnes en situation de handicap. Intitulé « Combien de temps », ce clip vidéo présente le quotidien de 7 personnes victimes de la route, les soins, la vie de famille, la rééducation, … Autant d’images frappantes pour illustrer ce qu’une fraction de seconde d’inattention peut engendrer comme conséquences. Pour sa nouvelle campagne, la sécurité routière s’est inspirée de l’histoire de Rodolphe…

Deux photos du même homme nu pour faire réagir les usagers de la route…

Depuis quelques jours, un nouveau cliché de la sécurité routière circule sur la toile et dans la presse. Ce dernier présente deux photographies d’un homme posant nu, celle de gauche affiche un jeune homme au corps athlétique, tandis que celle de droite montre un quadragénaire en fauteuil roulant. L’affiche est accompagnée d’une phrase : « Entre ces deux séances photos : 21 ans, 4 mois, 11 jours… et quelques secondes d’inattention« , un message fort et lourd de sens. Cette opération est à l’initiative de l’homme représenté sur les photos, cet homme s’appelle Rodolphe. Quelques années après ces photos sur lesquelles il posait nu, il a été victime d’un grave accident de la route qui l’a rendu tétraplégique. Pour sensibiliser les gens et les faire réagir aux dangers de la route, Rodolphe a donc fait le choix de poser à nouveau nu, pour montrer que la vie peut basculer en quelques secondes. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vue, voici l’affiche de la sécurité routière :

securite_routiere_affiche_Rodolphe

Utiliser son histoire pour provoquer une prise de conscience

Si Rodolphe a fait ce choix, c’est pour que son vécu serve aux autres, pour leur montrer qu’il ne faut pas faire la même erreur que lui et que personne n’est à l’abri. Quand l’accident a eu lieu, Rodolphe était âgé de 22 ans, il revenait d’une soirée entre amis au cours de laquelle il avait bu quelques verres. A la fin de cette soirée il a fait le choix de reprendre la route, à la suite de ce choix il se réveillera 6 mois plus tard, tétraplégique, avec toute une vie à reconstruire. C’est pour que les jeunes, et les moins jeunes, ne fassent pas le même choix que lui – boire et conduire – que Rodolphe a décidé de recontacter son photographe de l’époque pour une nouvelle séance photo. En montrant son corps désormais porté par un fauteuil roulant, il veut que chacun prenne conscience des risques et des conséquences que peuvent avoir ce genre de décisions. Rodolphe insiste sur le fait que la vie peut basculer, que tout peut changer très rapidement, pour les victimes comme pour leur entourage…
Dans le reportage ci-dessous, le photographe Joseph Caprio évoque la démarche courageuse de Rodolphe, tandis que sa maman revient sur cet événement tragique :

Un témoignage et une campagne pour montrer que les dangers de la route sont présents chaque jour et que personne n’est à l’abri…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top