skip to Main Content

Le Centre Lillois de réadaptation professionnelle, un vrai tremplin vers l’emploi !

Découvrez Le Centre Lillois De Réadaptation Professionnelle

A la radio, dans la presse ou même à la télévision, tous les médias ont parlé au moins une fois de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées. Cet évènement annuel organisé par l’association L’adapt vise à donner un coup de projecteur sur la situation des personnes à mobilité réduite vis-à-vis de l’emploi. Car c’est un fait, malgré les efforts des uns et des autres, malgré l’obligation pour les entreprises d’embaucher un minimum de salariés handicapés, le taux de chômage des personnes à mobilité réduite est encore bien supérieur à la moyenne nationale. Alors aujourd’hui, nous avons décidé de vous présenter un acteur concret de l’insertion des personnes handicapées dans l’emploi, rencontré par l’intermédiaire de notre fonds de dotation Push.

Un établissement de formation au service des entreprises

Un organisme au service des personnes handicapées et des employeurs

 

Quand nous écoutons nos clients en situation de handicap, nombreux sont ceux qui témoignent de leurs difficultés à trouver un emploi stable et motivant. La plupart sont mal accompagnés, leur handicap n’est pas toujours bien pris en compte et ils se retrouvent souvent dans des formations pas adaptées ou en décalage complet avec la réalité du marché de l’emploi.

Pourtant, il existe de nombreuses structures en France qui ont compris que les personnes handicapées avaient des besoins spécifiques, y compris pour l’inclusion dans l’emploi. C’est par exemple le cas du Centre Lillois de réadaptation professionnelle qui œuvre en ce sens depuis les années 70.
Cet organisme, issu du groupe UGECAM, s’est donné pour mission de former les personnes en situation de handicap en partenariat direct avec les entreprises afin d’accompagner les personnes vers des emplois réels et pérennes.

Si ce mode de fonctionnement paraît logique, il est quand même bon de savoir que nous avons déjà rencontré des personnes en situation de handicap formées à des métiers auxquels elles ne pouvaient finalement pas accéder du fait de leur handicap ! Il y a des organismes qui n’ont pas peur de faire passer le permis cariste à une personne ayant des difficultés à monter à bord de l’engin, sachant qu’en pratique il faut sans cesse monter et descendre au cours d’une journée de travail dans un entrepôt…

C’est pour éviter ce genre de désagrément que le Centre de réadaptation professionnelle travaille en étroite collaboration avec les employeurs de la région pour former les personnes à mobilité réduite à des métiers auxquels elles peuvent vraiment prétendre. Et pour tester directement et rapidement le bon fonctionnement de ces formations, de nombreux stages sont effectués dans les entreprises partenaires pour créer un premier lien vers l’emploi.

Des moyens efficaces à destination des personnes handicapées

Le Centre Lillois de réadaptation professionnelle est ouvert à tous les types de handicap, visibles ou invisibles, très handicapants ou peu handicapants. Car il ne faut pas se leurrer, la majorité des entreprises ont encore de lourds à priori vis-à-vis du handicap, même mineur, ce qui est la principale cause du taux de chômage élevé des personnes handicapées à ce jour.

Pour que les élèves soient dans les meilleures conditions, le centre dispose d’un équipement de qualité pour former aux métiers de l’hôtellerie, de l’informatique, de la mécanique cycle, automobile ou agricole, ou encore du secrétariat. Les élèves les plus éloignés peuvent même loger sur place dans des hébergements adaptés, un avantage non négligeable quand on connaît les difficultés de déplacement pour les personnes à mobilité réduite.

 

Des formations à la mécanique sont proposées aux élèves

 

Avant de se lancer tête baissée dans l’une ou l’autre formation, l’élève en situation de handicap est orienté en fonction de ses envies, de son handicap et de la réalité du marché du travail afin de construire un projet réaliste pour l’accès à l’emploi. Dans certains cas, un stage est même organisé avant de débuter une formation pour confirmer la possibilité de suivre la formation choisie.

Ce type d’initiative répond évidemment aux besoins des entreprises partenaires, qui trouvent des personnes réellement formées aux métiers qu’elles proposent et qui savent ce qu’il faut mettre en place pour accueillir au mieux ces personnes handicapées. Car c’est bien de cela qu’il s’agit. En respectant la dignité humaine, le Centre Lillois de réadaptation professionnelle fait le lien entre des personnes un peu plus fragiles et des entreprises ouvertes à l’accueil de cette fragilité.

Pour en savoir plus, que vous soyez employeur ou en recherche d’emploi, consultez le site officiel du Centre de réadaptation professionnelle sur lequel vous trouverez de nombreuses informations utiles.

Plus d’emploi pour les personnes handicapées n’est pas une utopie, c’est déjà une réalité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top