skip to Main Content

Norme Euro 6 et voiture aménagée, ça change quoi ?

L’information du passage de la norme Euro 5 à Euro 6 n’aura pas échappé à celles et ceux qui suivent de près ou de loin l’actualité automobile. Cette nouvelle norme est entrée en vigueur au mois de septembre 2015 et concerne tous les véhicules pour particuliers provenant des états membres de l’Union Européenne. Pour les moins initiés, cette notion est plutôt floue, et ne représente pas grand chose, alors concrètement, ça veut dire quoi « norme Euro 6 » ?

Une norme pour réguler les émissions de gaz polluants

Sans rentrer dans les détails techniques et compliqués de la mécanique automobile, un petit rappel s’impose ! Couramment appelée « norme Euro » (suivie d’un chiffre en fonction de la version en cours), ce règlement correspond en fait aux normes européennes d’émission. Le but étant de fixer les limites à ne pas dépasser en termes de rejets polluants pour les véhicules neufs, ces limites évoluent régulièrement pour diminuer au maximum les effets néfastes engendrés par les moteurs thermiques.
Si on évoque souvent le CO2, ce dernier n’est pas pris en compte dans les normes européennes, bien qu’il soit utilisé pour établir la grille des écotaxes applicables. La norme Euro analyse principalement 4 types de rejets : le monoxyde de carbone, les oxydes d’azote, les hydrocarbures et les particules.
La législation européenne est de plus en plus sévère en ce qui concerne les rejets polluants, par exemple, la tolérance de rejet pour les oxydes d’azote a diminué de 50 % entre la norme Euro 5 et la norme Euro 6. Les constructeurs doivent donc se plier à ces exigences et fabriquer des moteurs respectant les limites imposées.

norme_euro6

Quels changements sous le capot ?!

En fonction des constructeurs, les solutions possibles varient pour répondre aux normes européennes en vigueur (Euro 6 dans le cas présent). Pour n’en citer que quelques uns (et parmi ceux qui concernent notre gamme de voitures aménagées), voici les choix techniques existants :

  • L’AdBlue : stocké dans un réservoir annexe à celui du carburant, ce liquide (une solution aqueuse d’urée) se mélange avec le gasoil pour réduire les émissions d’oxydes d’azote. C’est notamment le cas des moteurs diesel qui équipent les Peugeot Partner, Citroën Berlingo, Volkswagen Caddy ou encore Renault Master Combi.
  • L’ajout d’un 5ème injecteur : situé au niveau du pot d’échappement, ce dernier a le rôle de brûler au maximum les particules restantes juste avant qu’elles ne soient rejetées à l’extérieur. Cette caractéristique a notamment été sélectionnée pour le Renault Kangoo et le Ford Tourneo Connect.

Et pour une voiture aménagée, quel impact ?!

L’aménagement handicap d’une voiture engendre des modifications par rapport à la structure d’origine, notamment dans le cas d’un décaissement de la partie arrière. Parmi ces modifications, il arrive que le réservoir à carburant soit modifié, pour un modèle plus plat par exemple, voire une contenance légèrement inférieure par manque de place.
Par conséquent, pour les voitures dont le constructeur a choisi la solution de l’AdBlue, il arrive que la transformation handicap engendre la réduction de la capacité du réservoir de ce liquide additionnel. A noter que cette variation de contenance dépend de l’aménagement qui équipe le véhicule, en effet certaines transformations conservent le même volume d’AdBlue quand d’autres doivent sacrifier quelques litres.

L’aménagement handicap d’une voiture équipée d’un 5ème injecteur n’a aucun impact sur cette spécificité de la norme Euro 6. L’endroit où est situé l’injecteur n’est pas modifié lors de la transformation, il n’y a donc aucune différence entre les spécificités d’un moteur Euro 6 d’une voiture aménagée ou celles d’une voiture « classique ».

ford_grand_tourneo_connect_happyaccess_bleu_hd_01

Et pour les professionnels qui utilisent des véhicules TPMR plus volumineux de la gamme des utilitaires, tels que le Renault Master L3H2 ou le Citroën Jumper L4H2, la mise en application de la norme Euro 6 est prévue pour septembre 2016 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top